ONF_0.html
ONF_0.html
EVR_0.html

CRECHE, MAISON DE QUARTIER ET ANNEXE DE MAIRIE

EVRY
2000m2
CONCOURS
2017
ATELIER NOVEMBRE, JMRA

SITUATION

SURFACE

ETAT

DATE

MOE

LA MAISON DES SERVICES PUBLICS

PROJETS.html
PROJETS.html
PARCELLE
ACCUEIL DES ENFANTS
ACCUEIL DU PUBLIC
PROGRAMME
ESPACES EXTERIEURS
MUTUALISATION
ET ACCES
INSERTION URBAINE
RAPPORT A LA PARCELLE
TERRASSES ET PREAU
TRAITEMENT
PAYSAGER
ORGANISATION FONCTIONNELLE
EST
SUD
OUEST
NORD
PLAN DE MASSE
PLAN REZ-DE-CHAUSSEE
PLAN R+1
FACADE SUD-EST
VUE SUR LA SALLE POLYVALENTE
VUE SUR LA CRECHE
VUE SUR LE HALL D’ACCUEIL
L’ensemble de la Maison des Services Publics, volume construit et espaces extérieurs, jeux de plans et de courbes, dialogue avec les constructions et leurs espaces paysagers voisins. L’équipement s’insère comme une pièce manquante dans le puzzle urbain et sa nouvelle centralité. 

Le parti d’implantation et d’aménagement respecte la volonté de la Ville de disposer d’un équipement composé de plusieurs entités distinctes qui, à des degrés variables, nécessitent des autonomies de fonctionnement et d’accès en fonction des horaires. L’organisation spatiale du projet intègre et gère ces paramètres. La Maison est organisée sur 2 niveaux implantés sur un sous-sol partiel. Son plan, en étoile, résulte de l’organisation des espaces programmés et de la réflexion urbaine. Ainsi, depuis le hall situé au coeur, les différentes entités sont immédiatement identifiées. Le hall devient une plateforme d’échange et de rencontre, en vision directe de la banque d’accueil. Depuis cet espace central, le public est invité à se diriger vers les 4 entités fonctionnelles principales réparties sur les deux niveaux.

Le traitement des volumes et des façades reflète notre volonté de prendre en compte le contexte immédiat, à la jonction entre les étagements des logements collectifs et la présence d’immeubles résidentiels de faible hauteur, et ainsi d’inscrire cet équipement sans ostentation tout en révélant son caractère unique. Il s’agit d’imprimer une image institutionnelle à l’édifice tout en respectant une volumétrie compatible avec un environnement résidentiel et arboré. 

Dans cet établissement public, le soin apporté aux traitements des ambiances intérieures, lumineuses et sonores en détermine pour une bonne part le succès et la pérénité. La couleur blanche de l’enveloppe extérieure du bâtiment se replie à l’intérieur. 

Les décalages des volumes créés, ménagent un étalonnage successif de terrasses plantées de végétation arbustive. Le projet se caractérise également par ses espaces extérieurs. Chacun correspond à une fonction, un public une orientation, un usage. Aux nombres de 6, ils se répartissent ente rez-de-chaussée et étage.