Ce projet repose sur la somme d’opposés qui s’attirent mutuellement. Deux volumes en longueur et disposés en parallèle se regardent sans jamais se toucher. Pourtant, ils sont indissociables, l’un n’existe pas sans l’autre. Ainsi, le premier volume, la maison principale, est implanté au nord. Les pièces sont mono-orientées et reçoivent la lumière naturelle en façade sud. Le second volume, un ancien corps de ferme est implanté au sud et s’ouvre au nord. Tout comme des pôles magnétiques, leur attraction/ouverture est inverse de leur position….


L’organisation de l’espace intérieure de la maison principale est constituée d’une succession d’espaces et de circulations mal agencés pour l’ensemble de la famille. Les pièces de vies en commun sont petites notamment la cuisine, les circulations à l’opposé de ces espaces sont éloignées. Le corps de ferme, très en longueur, permet de bénéficier de grands espaces et se transforme en annexe vitale.


L’extension de la maison a donc été pensée de cette manière. Nous n’avons pas cherché à connecter des espaces petits et éloignés mais au contraire à attirer au centre des deux volumes, les espaces communs et fonctionnels.

L’extension recentre et c’est en recentrant qu’elle connecte les deux volumes. Les maisons ne deviennent qu’une.


Nous avons donc inséré au rez de chaussée un volume jouant le rôle de supraconducteur. Il aimante le salon et la chambre parentale de la maison individuelle ainsi que la salle de bain et la buanderie du corps de ferme. Le paysage de la campagne devient la vue du salon.

La cuisine, sans être déplacée, retrouve une position centrale et bénéficie d’une double hauteur.


Les circulations connectent désormais les étages en se superposant. De la cave au rez-de- chaussée et ensuite à l’étage, elles sont disposées dans le vide de la double hauteur. Ce dernier offre une lumière permanente en plein et contre jour. Ce vide permet également de conserver les évacuations des organes techniques, tel que le conduit de la chaudière.


La chambre parentale est à l’étage. Elle se réaligne sur les volumes existants et donne l’impression de flotter légèrement au-dessus du volume du rez-de-chaussée. Magnétisée par cette centralité retrouvée, elle avance sur le paysage, l’unique horizon en fond….

SUZANNE
110 m2
RÉALISÉ
2012

PUBLICATIONS

shapeimage_15_link_0
PUBLICATIONS

SUZANNE
110 m2
RÉALISÉ
2012

SUZANNE
110 m2
RÉALISÉ
2012

PUBLICATIONS

PUBLICATIONS

PUBLICATIONS

SUZANNE
110 m2
RÉALISÉ
2012

AMB_0.html
AMB_0.html
SUZ_0.html
PUBLICATIONS
PRESS.htmlPRESS.htmlshapeimage_13_link_0

EXTENSION À OSSATURE BOIS DE MAISON INDIVIDUELLE

SUZANNE
110 m2
RÉALISÉ
2012

SITUATION

SURFACE

ETAT

DATE

SUPRACONDUCTEUR

PROJETS.html
PROJETS.html